Règne en do majeur

La construction de royaume, ça vous a toujours plu.
Mais vous n’avez jamais le temps pour caler une partie. Surtout que vous avez envie de jouer avec le petit dernier, mais bon, à 8 ans, lui faire comprendre comment marchent les gros jeux du genre, c’est pas forcément évident. Lui, il préfère jouer aux dominos. C’est plus facile, plus rapide, et au moins il comprend toutes les règles !

Et bien, sachez que Monseigneur Cathala, que certains appellent Dieu du jeu, a pensé à vous deux avec Kingdomino.

Kekoitesse ????

Et bien en prenant la mécanique des Dominos, c’est-à-dire relier 2 tuiles par le biais d’un côté identique, et la mécanique très simplifiée de la construction d’un royaume, en agrandissant son territoire, en fonction des tuiles que l’on acquiert, vous allez pouvoir réunir les passions du père et du fils.

kingdomino

Mais ce fourbe de Cathala a également rajouté une subtile technique pour pouvoir choisir son domino en premier et le barboter à l’adversaire.
En effet, lorsque vous choisissez votre domino parmi tous ceux présents ( de 2 à 4, la quantité dépendant du nombre de joueurs) vous choisissez également le domino que vous prendrez le tour d’après. Les dominos étant classés chronologiquement (de 1 à 72), les plus élevés étant les plus intéressants,vous déterminez également l’ordre de votre prochain tour, et donc ramasserez les miettes.

Les parties sont très rapides, très funs, il faut bien prêter attention a ce que l’on a devant soi, mais également ce qui appartient aux voisins,lors du choix des tuiles.

Kingdomino peut se jouer avec des enfants, en mode « facile » ou avec des adultes consentants, en mode « enfoiré et vicieux ».
Et pour ne rien enlever au reste, les dessins sont très jolis.

Encore une belle réussite du Sieur Bruno, et un bel article à commander à papa Noël.

kingdomino

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *