Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter l’univers de Star Wars: ses moines de l’espace, ses stormtroopers, ses combats spatiaux. Comme vous vous en doutez, c’est ce dernier élément qu’Armada vous propose de vivre. Sauf que contrairement à son grand frère X-Wing, Star Wars Armada se concentre sur les vaisseaux capitaux de la saga. A vous, la joie d’exploser ces pourritures de rebelles à la tête d’imposants Star Destroyer, ou de combattre pour la liberté à bord d’agiles corvettes corelliennes !

Lire la suite de

1759… les plaines d’Abraham. Depuis 1754, Français et Britanniques se livrent une guerre d’escarmouches au cœur des plaines et forêts du Canada. Les deux puissances cherchent à contrôler les territoires les plus riches en gibier, notamment les castors, lièvres, lynx et loups dont la fourrure est très recherchée en Europe. Mais le conflit est aussi politique, car en Europe également, ce que l’on appellera la Guerre de Sept Ans fait rage. Sortir vainqueur en Amérique du Nord, c’est assurer l’avenir… mais aujourd’hui, le 13 septembre 1759, les Britanniques viennent de s’emparer de Québec. La France est vaincue, et doit renoncer à la majeure partie de ses possessions outre-Atlantique…

Lire la suite de

Le jeu Conquest of the Empire, de Martin Wallace, vous propose comme son nom l’indique de partir à la conquête de l’empire romain. En effet, en ces temps troublés, l’empereur s’est fait déposer par la Garde Prétorienne (qui mérite une fois de plus son nom de pire garde impériale du monde), et les joueurs (de quatre à six) incarnent des officiers de provinces qui décident de se laisser tenter par la toge impériale.
Lire la suite de

Mice and Mystics est un dungeon-crawler medieval-fantastique à figurines, où les joueurs vont devoir combattre de dangereux ennemis et passer de tuiles en tuiles pour résoudre des scénarios. Jusque là, y’a pas de quoi se taper les fesses par terre, on est dans de l’ameritrash pur jus. Mais autant le signaler dès le départ : ce qui fait la grande force de Mice and Mystics, c’est son univers. Ici, point de chevaliers, de dragons, de lutins, de trolls ou de nains barbus. Dans, Mice and Mystics, vous explorerez un château avec des souris équipées de dés à coudre en guise de casques ou de cure-dents en guise d’épée, et ferez face à des rats, des cafards ou encore le maléfique chat Brodie, pour au final déjouer les plans maléfiques de la méchante sorcière qui a pris possession des lieux. Tout cela vous est conté de manière extrêmement narrative, avec des tas de paragraphes d’ambiance à lire, et une sublime direction artistique qui donne tout son cachet au jeu.

Lire la suite de