Keyforge Le deck building clé en main

keyforge boite

Il s’agit, comme Magic, d’un jeu de duel de cartes, mais contrairement à son aîné, le but du jeu n’est pas de tuer l’adversaire, mais de forger des « Clés », en récoltant de l’Aombre : la seule ressource du jeu.

La particularité de Keyforge, c’est qu’il n’y a pas de « Deck Building » : Les boites de cartes scellées qu’on achète (pour moins de 10€ chacune) contiennent un paquet complet pour un joueur, et ce paquet n’est pas modifiable !!!

Vous déballez, vous mélangez, vous jouez. En apprenant petit à petit les forces et les faiblesses de votre deck, que vous serez le seul à connaitre.

Alors évidemment, les paquets ne sont pas forcément tous équilibrés entre eux, mais le jeu prévoit un système de remise à niveau. Après un match aller-retour (une fois avec chacun des paquets), les joueurs vont enchérir à coups de malus de plus en plus importants pour s’offrir le privilège de jouer LE deck le plus fort des deux, pour la partie finale.

keyforge composants

Mais alors, comment ça se joue ?

Vous voyez Magic ? Oubliez. Ici, il n’y a pas de mana. Au début de mon tour, je choisis la maison que je veux jouer, et je vais pouvoir activer toutes les créatures de cette maison que j’ai déjà posées, et jouer gratuitement toutes les cartes de cette maison que j’ai en main.
En contre-partie, c’est comme si les cartes des autres maisons n’existaient pas.
On va donc enchaîner les tours « de pose » et les tours « de jeu ».
Et comme à la fin de son tour, on complète sa main à 6 cartes, on a souvent intérêt à jouer la maison dont on a le plus de cartes en main (de plus, il ne se passe rien de particulier quand on arrive à la fin de son deck, on mélange juste sa défausse pour se refaire une pioche).

keyforge cartes

 

Il existe 4 types de cartes dans un deck de KeyForge :

  • Les actions : On les joue, on applique leurs effets, et on les défausse.
  • Les créatures : Elles servent à aller tuer les créatures adverses, et à récolter les ressources nécessaires au forgeage des clés.
  • Les artefacts : Ils apportent des avantages, ou des actions bonus.
  • Les améliorations : Elles servent à donner de nouvelles capacités aux créatures.

Lorsqu’une créature attaque, elle choisit sa cible, et les deux combattant s’infligent mutuellement des dégâts… dégâts qui restent sur les créatures d’un tour sur l’autre…

keyforge types

 

Il existe sept « maisons » différentes dans KeyForge, et chaque paquet en contient trois, 12 cartes par maison, soit 36 cartes.

  • Le jeu Brobnar s’appuie sur de grosses créatures, il est très orienté combat et prise de contrôle du plateau.
  • Les Logos disposent d’une mécanique unique, l’archive, qui permet de mettre des cartes de coté, pour jouer plus que les 6 cartes de sa main.
  • Les Ombres jouent sur l’assassinat de créatures clés pour l’adversaire et le vol d’Aombre.
  • Si vous cherchez les tanks du jeu, ils sont dans la faction Sanctum. Soins, armures, protection… Ils ont tout ce qu’il faut pour rester longtemps sur la table.
  • Mars, enfin, est une faction qui s’appuie sur des combinaisons entre ses créatures.
  • Dis est la faction la plus pénible à affronter ; toutes ses cartes sont des épines dans le pied qui vous empêchent de poser votre jeu comme vous l’entendez.
  • Les Indomptés jouent aussi le combat, mais plutôt en harcèlement, avec également du soin, et plus de facilité à gagner de l’Aombre.

Résumons

  • Étape 1 : Si j’ai assez de ressources (généralement 6), je forge une clé.
  • Étape 2 : Je choisis la maison active.
  • Étape 3 : Je joue, j’utilise, je défausse, j’attaque, je récolte, etc… tout ce que je veux ET qui appartient à la maison active. Mon adversaire, lui, ne fait rien pendant mon tour.
  • Étape 4 : Je complète ma main à 6 cartes (et si je suis fair-play, je préviens mon adversaire si j’ai de quoi forger au prochain tour).

Vous cherchez un jeu de duel de cartes, dont les parties durent 15 à 20 minutes, et dont le ticket d’entrée est de moins de 10€ ? Essayez KeyForge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *