Warehouse 13 The Boardgame Battlestar Warehoustica

warehouse 13 boite

3 à 5 joueurs doivent récupérer des artefacts aux 4 coins du monde afin de les stocker à l’abri dans l’entrepôt, 13ème du nom.

Principe

Le jeu se déroule sous la forme d’épisodes (récupération d’un artefact) puis d’un season final (complots à résoudre) si trop d’artefacts sont perdus. 3 artefacts récupérés et c’est gagné, 3 artefacts perdus et c’est le début de la phase finale qui va voir s’enchaîner 2 complots à résoudre. Si les 2 sont résolus, les agents de l’entrepôt gagnent, sinon, c’est le traître (il y a un traître !).

Matos

Je ne vais pas tout détailler, je dirai juste qu’il est de bonne qualité. Rien à redire.

Règles

A la lecture du manuel, tout semble clair. Puis j’essaie ma première partie, et là, c’est le drame. Beaucoup d’aller-retours pour comprendre le déroulement d’un tour, ce que signifient les différents symboles etc. Le pire : un symbole qui n’est décrit nulle part ! J’ai beau avoir lu et relu les règles, pas moyen de le trouver. J’ai fini par comprendre qu’il s’agit de la représentation symbolisé d’un mot clé expliqué dans les règles, lui. Donc, pénible. Mais à expliquer par quelqu’un qui les connaît déjà, c’est rapide. Il n’y a pas énormément de choses à retenir.

Gameplay

2 phases successives tournent en boucle jusqu’à la victoire des joueurs (3 artefacts récupérés) ou le déclenchement de la phase finale. Un parallèle est fait entre un épisode (récupération d’un artefact) et fin de saison (phase finale).

Déroulement du jeu

La carte lieu du prochain artefact est révélée. Celle-ci indique la répartition des dés entre artefact et pool commun. Marque le début de l’épisode.
Début épisode : recherche d’indices. En boucle jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de dés dispo : Pioche d’une crasse, actions des joueurs (dispo sur le plateau, sur une carte etc), récupération d’un dé si possible (sinon, perte d’un dé), pioche d’une carte compétence.
Dès que tous les dès sont récupérés (ou perdus), nouvelle phase : récupération artefact.
L’artefact a des pré requis (symbole + valeur). Les joueurs doivent, à l’aide des dès collectés précédemment, réussir à égaler la valeur des différents symboles. C’est là que le traître peut influencer le jeu. Tous les dès sont lancés en même temps en secret et chaque joueur en choisit un seul pour le tour. Ce choix est caché et ensuite révélé en même temps par tous les joueurs. De plus, un dé à part est lancé qui, s’il correspond exactement à un dé révélé, le neutralise. Là encore, le traître, si révélé, peut influencer le jeu : c’est lui qui gère le dé neutralisateur suivant certaines règles.
Les 2 complots à résoudre pour le grand final suivent à peu près la même mécanique (distribution des dès, résolution du complot avec eux).

Battlestar Warehoustica

Ce jeu est souvent comparé à Battlestar Galactica, à raison ! Même mécanique de coop avec un traître (qui peut être emprisonné), même principe de résolution de crise/récupération d’artefact, même principe d’avantages/défauts pour les perso, même défaite automatique si le Galactica/entrepôt est détruit… Mais il y a tout de même suffisamment de différences pour justifier l’achat ! En premier le thème (thanks captain obvious). Ensuite, les dés remplacent les cartes pour la résolution des crises (ici, la récupération d’artefacts). Autre grosse différence : le traître ne peut pas se révéler quand il veut. Il va devoir attendre soit certains moments précis du jeu, soit un événement indiquant clairement que le traître peut se révéler.

Contrairement à BG, le jeu ne peut pas s’éterniser indéfiniment. Chaque phase se termine par un événement déclencheur indépendant des joueurs (récupération d’un artefact : plus de dés dispo, en sachant qu’au minimum un dé/joueur est forcément retiré du pool à chaque tour de jeu, déclenchement phase finale : 3 artefacts perdus, résolution des 2 complots finaux : même principe que la récup d’artefacts).

Le kickstarter de la première extension se profile à l’horizon. Pour ceux adeptes de la série, il va ajouter, entre autres, HG Wells, qui brille par son absence dans le jeu de base ! Personnellement, je resigne ! A noter que lors de la campagne, les auteurs avaient annoncé d’entrée de jeu qu’il n’y aurait aucun stretch goal. Ils fournissaient un jeu complet. J’aime ce principe, même si je ne peux m’empêcher de penser que la campagne en a pâti au final (financement dépassé de peu). Mais peut-être me trompe-je et est-ce simplement l’illustration d’un intérêt limité pour ce jeu. J’ai d’ailleurs été surpris en lisant sur BGG l’annonce du futur KS de l’extension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *