Crôa J'en ai mare ! Ça fait mâle !

croa boite

Le contrôle de la mare.
Un territoire vaste et vaseux, berceau de délicieuse larves de moustique et royaume du terrible Brochet.
De terribles combats ont eu lieu, des luttes violentes et barbares pour décider qui deviendra le souverain de la baie des nénuphars ou encore du jardin des roseaux.


Voici le but, il ne peut en rester qu’un

Mais contrairement à ce monument de la culture populaire ou on élimine ses adversaires en leur coupant la tête et en libérant le « Quickening », dans Crôa il vous suffira d’expulser les reines rivales de l’étang.
Mais ne vous découragez pas, la reine n’est jamais seule, ou tout du moins au début pour combattre. Elle sais s’entourer des petites grenouilles, qui pour la simplicité de compréhension nous appellerons « Soldat ». Nous avons donc comme force d’attaque une reine, capable de se reproduire (j’y reviendrais), et une « armée » de Soldats grenouilles.

La mare, notre champ de bataille

Elle est composée au début de la partie de 64 tuiles retournées face cachée en 8 rangées de 8 colonnes. C’est sur cette grille que les joueurs vont pouvoir faire évoluer leurs grenouilles. 2 type de dos sont disponibles. Les premiers représentent des zones « peu profondes » et potentiellement moins risquées, les autres en revanche seront plus dangereuses. Mais le courage et la témérité peuvent aussi récompenser les batraciens les plus opportunistes !
Les grenouilles vont se déplacer à tour de rôle, un joueur, lorsque son tour commence va pouvoir sélectionner « une » et « une seule » de ses grenouilles qui va pouvoir par défaut se déplacer sur une case adjacente à celle sur laquelle elle était positionnée. Dans les faits, c’est simple, en pratique, ça se complique (un peu, les mécaniques sont quand même super simples).

Croa plateau

Lorsqu’une grenouille « saute » sur une tuile qui n’a pas encore été retournée, à ce moment, on la retourne et on applique l’effet. Certaines ont des effets bénéfiques, par exemple le moustique permet de déplacer une grenouille supplémentaire, d’autres comme le Brochet signifient la mort de votre grenouille.
On peut noter aussi la présence de nénuphars, permettant de faire rebondir la grenouille (+1 déplacement), ou les roseaux qui eux n’apportent rien.

Dans Crôa, deux modes de jeu sont possibles, la version « normale », quand on retourne une tuile, celle-ci reste retournée jusqu’à la fin de la partie, et celle « hard » qui en plus rajoute un aspect memory, avec un retournement face cachée des tuiles sur lesquelles on n’a plus de grenouilles.

C’est bien beau, on envoie nos grenouilles explorer, mais comment se débarrasse-t-on des autres joueurs et de leurs méchants crapauds ?

C’est enfantin

Si une de vos grenouille saute sur une grenouille ennemie, hop, cette dernière est éliminée. Si votre grenouille sautes sur une case contenant la Reine grenouille ennemie (elle est plus grosse que les Soldats), hop, ce joueur est éliminé.
Donc en fait, il suffit de sauter sur la case de la Reine de tous les adversaires (c’est du Free For All) pour remporter la partie. J’en profite pour vous signaler, que si par hasard vous exploriez avec votre Reine, et que celle-ci tombe sur un Brochet, vous perdriez naturellement la partie.

Une fois qu’on a compris ce principe, on voit de suite apparaitre les possibilités, et surtout le « contrôle » territorial.
Le placement des Soldats ainsi que la présence de nénuphars vont circonscrire vos possibilités de déplacement, et surtout vont décider des endroits ou vous serez exposé. En effet, une reine posée sur une case à côté d’un nénuphar peut la rendre vulnérable une case plus loin.

Dans certains cas, la chance va jouer un rôle assez prépondérant. A de multiples reprises lors de mes parties, un joueur a pris le risque de découvrir une case adjacente à une reine adverse, et en retournant cette dernière est apparu un Nénuphar, donc un rebond. Bilan, Exit la reine et élimination du joueur.

Crôa personnages

Dans Crôa, chaque joueur commence avec sa reine, et deux soldats. Néanmoins, une composante du jeu va permettre de créer de nouveaux soldats. Il existe 12 tuiles « Mâles » représentant une grenouille « reproductrice ». Il y a 6 mâles différents, donc 2 tuiles pour chacun d’entre eux. Le joueur commence avec 6 jetons avec le portrait de chaque mâle sur ces derniers.
Lorsque la reine se déplace sur une tuile « Mâle », cette dernière peut, si elle a toujours le jeton correspondant, utiliser celui-ci pour s’accoupler et créer un « Soldat » grenouille. Une fois le « bébé » posé en jeu (sur la même case que la reine), on défausse le jeton (donc on ne peut s’accoupler qu’une seule fois avec chaque mâle) et l’armée s’agrandit !

Les parties ne sont pas très longues. Crôa est un jeu familial, j’y joue avec mes enfants de 6 et 4 ans. On retrouve les mécanismes de contrôle territorial qui rappelle un peu les échecs ou les dames.

Seul point noir, la mise en place. Il convient d’avouer que mettre en place face cachée les 64 tuiles en 8×8 peut prendre un peu de temps.

Si vous cherchez un jeu rapide, jouable en famille avec les enfants, et ayant un thème sympathique, je vous le conseille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *