Mafia de Cuba On se sert un par un

Mafia de Cuba

Don Alessandro, réuni ses fidèles à La Havane pour parler « affaires ». Mais à la fin du repas il est convoqué par le Président Batista, il confie alors sa précieuse « boite à cigares » à ses hommes de main…

La fameuse boite à cigares.

Principe

Dans Mafia de Cuba un joueur incarne le parrain qui va devoir découvrir parmi les autres joueurs qui sont ses fidèles et qui sont les voleurs tout en évitant de tomber sur un agent sous couverture.

Déroulement

Le parrain va placer dans la boite un certain nombre de rôles (en fonction du nombre de joueur) et 10 à 15 diamants. Il va ensuite confier la boite au joueur à sa gauche. La boite va alors passer de joueur en joueur en faisant le tour de la table jusqu’à revenir dans les mains du parrain.
Lorsqu’un joueur reçoit la boite, il regarde secrètement le contenu et doit ensuite compté ce qu’il reste (très important pour la seconde partie du jeu). Il choisi ensuite soit de prendre un rôle, soit de devenir un voleur en prenant 1 ou plusieurs diamants. Il est obligé de faire une de ces actions si elle est possible. Dans le cas où il n’y a plus rien à voler il devient automatiquement un enfant des rues.

Lorsque la boite revient dans les mains du parrain, la deuxième partie du jeu commence. Il s’agit alors, pour le parrain de récupérer tout ses diamants pour gagner la partie avec ses fidèles. Il va alors procéder à l’interrogatoire des différents joueurs. Ces derniers peuvent (et doivent souvent) mentir, bluffer, accuser un autre, influencer le parrain etc. Mais c’est lui qui mène les débats, pose les questions et lance les accusations.

En effet, pour récupérer ses diamants il doit accuser un joueur et lui faire vider ses poches. Si ce dernier avait effectivement des diamants, il est éliminé du jeu. Le parrain reprend alors ses déductions jusqu’à récupérer les 15 diamants. Si le parrain s’est trompé, il dispose d’un ou deux jokers (selon le nombre de joueur). Si le parrain n’a plus de joker, il perd la partie et c’est le voleur le plus riche encore en jeu qui gagne.

Les différents rôles :

  • Le fidèle : Le fidèle gagne et perd avec le parrain, son but est donc d’aider le parrain dans ses déductions pour démasquer tout les voleurs. C’est le rôle qui se trouve en plus grand nombre dans la boite.
  • Le chauffeur : Le chauffeur gagne avec le joueur à sa gauche. Son but est donc de déterminer quel rôle il joue afin de l’aider, le cas échéant, dans son bluff.
  • L’agent (du FBI ou de la CIA) : L’agent gagne tout seul. Son but est de se faire accuser par le parrain afin qu’il dévoile son identité pour arrêter tout le monde.
  • Le nettoyeur : C’est un fidèle « spécial ». Il peut gagner avec le parrain où alors utilisé son pouvoir spécial. Il peut gagner seul si il arrive à éliminer un agent avant qu’il se révèle.
  • L’enfant des rues : Il gagne si un voleur gagne mais lui-même n’a rien en main.

Mon avis

Mafia de Cuba est pour moi un excellent jeu de déduction, de bluff et de « rôles ». On ne peut évidemment pas échapper à la comparaison avec Les Loups Garou du même éditeur. Je dirais que les sensations de jeu sont assez différentes malgré tout. Les parties étant rapides 10 à 20 minutes, on n’a pas la frustration du joueur éliminé dès le début de partie. De même on a pas ces longues nuits interminables avec les yeux cachés à attendre dans le silence et à manquer de s’endormir. Reste la phase de déduction, proche de la phase d’accusation des Loups Garou avec tout de même une différence importante : le parrain. Le fait d’avoir un seul accusateur et une personne qui mène les « débats » change radicalement la façon de bluffer. Mafia de Cuba est une sorte de « remake » réussi des Loups Garou, épuré, allant à l’essentiel. Il me rappelle, dans la même idée de simplicité, le jeu Skull.

Le matériel est par ailleurs très bon, avec des jetons façon poker et une boite de jeu très classe.

Le matériel

2 commentaires

  1. Mon homme m’a parlé de ce jeu, que je n’ai personnellement pas encore eu l’occasion de tester. Il l’a chroniqué pour mon blog (mais je n’ai pas encore publié). ça a l’air pas mal du tout, surtout si on se met bien dans l’ambiance, avec pourquoi pas, des accessoires et déguisements. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *