Eclipse : Une nouvelle aube pour la galaxie Pas de soleil, tu veux voir ma lune ?

Eclipse est un 4X ( eXplore, eXpand, eXterminate, eXploit) spatial vous plaçant dans les bottes, tentacules ou tout autre membre, du leader d’une race siégeant au Conseil du Centre galactique.
La galaxie est en paix, mais l’apparition des Anciens et les tensions territoriales risquent de faire basculer le fragile équilibre bâtit au fil des siècles et de faire sombrer la Galaxie dans la guerre et le chaos, privant ses habitants de chips goût barbecue.

Eclipse: une boîte bien pleine à l’esthétique…intéressante

Devant la taille et le contenu de la boîte l’on peut comprendre que de nombreux joueurs pensent qu’Eclipse est un jeu lourd et complexe.

 

Le jeu contient tout ce qu’il faut pour 6 joueurs: de beaux plateaux pour chaque joueur, des centaines de pions, de magnifiques vaisseaux au design soviétique des hexagones représentant l’univers et des cubes en bois, le tout servi par un design cyber-kitsh qui pourrait décourager les plus esthètes des joueurs.

Eclipse: Complexe mais moelleux et fluide à la fois

La force d’Eclipse est de mettre en place avec succès et simplement la gestion d’un empire galactique. Le but du jeu est simple, remporter à la fin des 9 tours de jeu, le maximum de points de victoire. Ces points de victoires peuvent être gagnés de nombreuses façons: guerre, exploration, recherche scientifique, diplomatie, ou construction de «merveilles».

Pour deux joueurs. Une belle vue sur le plateau des recherches.

Afin de l’aider, chaque joueur a à sa disposition un plateau de gestion de son Empire.

Il est composé de 3 zones:

  • Une zone permettant de concevoir ses modèles de vaisseaux
  • Une zone montrant l’avancement de ses arbres technologiques
  • Une zone permettant de gérer les 3 ressources de son Empire, les crédits, la recherche et les matières premières et le plus important, les disques d’influence, gérant le nombre des actions possibles par tour et l’expansion de l’Empire.


Cette dernière zone est la plus importante et montre à quel point le jeu est élégant ( et les cubes pénibles à placer).

3 rangées de cubes permettent de savoir à tout moment combien de points de ressources le joueur accumule à chaque tour. Et les disques d’influence sont utilisés aussi bien pour coloniser un secteur spatial que pour chaque action lors du tour, ce qui fait augmenter le coût à payer à la fin du tour.

La phase action

A chaque tour, les joueurs peuvent exécuter les 6 actions suivantes avec pour seule limite le coût à payer à la fin du tour (on utilise un disque d’influence pour effectuer l’action):

Explorer

Piocher un hexagone représentant l’un des secteurs spatial et le placer sur la table. Les hexagones possèdent des planètes où l’on peut y déposer de la population représentée par les cubes afin de gagner des ressources. Certains peuvent cacher des bonus ou les redoutables flottes des Anciens. Afin de coloniser la zone et gagner les points de victoire inscrit dessus, il faut y placer un disque d’influence (d’ou l’augmentation du coût d’entretien de l’Empire, je vous l’avais dit c’est élégant.).

Les hexagones possèdent des demi cercles sur leurs cotés qui représentent les trous de vers. Au début de la partie, les vaisseaux ne peuvent se déplacer qu’entre les zones formant un cercle complet.

 

Influencer

Action de déplacement de ses disques d’influence vers un hexagone non contesté par un ennemi et adjacent à l’une de ses flottes ou une de ses zones. Cette action est aussi utilisée pour retirer un disque de l’une de ses propres zones afin de réduire le coût d’entretien. Dans ce cas évidemment le joueur perd tout bénéfice de l’exploitation de la zone, les cubes de populations retournent sur leurs emplacements du plateau et le nombre de ressources par tour se voit réduit.

Rechercher

Cette action permet d’acheter une tuile recherche sur le plateau des recherches, qui est renouvelé à chaque tour par un nombre de tuiles dépendant du nombre de joeuur. Une fois la recherche achetée, elle est placée sur le plateau du joueur. Lorsque plusieurs recherches du même arbre sont mises en places, elles permettent de réduire le coût des recherches futures et de gagner des points de victoire.
Les recherches sont très nombreuse et modèlent le cours de la partie. Par exemple on ne peut voir passer qu’une seule tuile Missile à plasma pendant la partie. Le joueur ayant pu l’acheter possédera un avantage sur les autres. Certaines tuiles permettent de poser des cubes populations sur les planètes avancées, d’autres de pouvoir se déplacer entre deux hexagones non relié par, un trou de ver complet.

Améliorer

Cette action permet d’améliorer le design de ses vaisseaux, grâce aux recherches effectuées ou simplement en ajoutant des éléments de bases accessibles à tous. Il existe de nombreux éléments: canons, missiles, boucliers, ordinateur d’aide à la visée, propulseurs, générateurs, coque renforcée.. Ces éléments seront vitaux lors des combats et l’avancée technologique fera souvent la différence.

Un Croiseur amélioré.

Construire

Construire jusqu’à deux vaisseaux. Chaque joueur possède 2 Croiseurs, 4 Frégates 8 intercepteurs et 4 bases stellaires, il ne peut en construire plus. Cette action permet aussi de construire les «merveilles» du jeu, les fameux Monolithe (Merci Mr Clarke) qui donnent des points de victoire en fin de partie.

Déplacer

Hmmm cette action sert à déplacer ses vaisseaux non? En effet, le joueur pourra déplacer jusqu’à 3 vaisseaux une fois, ou 3 fois le même selon un nombre d’hexagone relatif à son propulseur.

Une fois qu’un joueur estime qu’il ne fera plus rien lors de son tour il peut décider de Passer. Le premier joueur à passer jouera en premier lors du tour suivant. Cela peut être décisif dans certains cas ou il n’y a qu’une tuile de recherche hyper importante disponible.
Une fois qu’un joueur a passé, il ne peut que réagir aux actions des autres. Il existe 3 actions possibles en réaction: Améliorer, déplacer et construire, qui nécessitent l’utilisation d’un disque d’influence, mais qui sont moins efficaces. On ne peut déplacer ou construire qu’un seul vaisseau par exemple.

La phase combat

Une fois que tous les joueurs ont passé, l’on peut passer à la phase suivante…le combat!

Si plusieurs flottes se retrouvent sur le même hexagone, pouf le combat commence. Et c’est là ou les allergiques du jet de dé seront en train de transpirer. Oui pour le moment le jeu ne faisait pas appel au hasard, sauf lors de la pioche d’une zone à explorer, mais là il va y avoir du jet par dizaine.

Les règles sont simples: il faut faire 6 pour toucher, tous les 1 sont des échecs.
Les vaisseaux ayant le plus d’initiative tirent en premier. Voilà vous savez combattre.

Évidemment la chance est balancée par les nombreuses améliorations portées à ses vaisseaux, les ordinateurs donnent des bonus au toucher, +1 jusqu’à +3, les boucliers donnent des malus, -1 à -3.

Le combat est donc la phase la plus aléatoire du jeu, mais la préparation de sa flotte en amont permet souvent de balancer le mauvais sort.

Une fois le combat terminé avec un des deux joueurs en pleurs, les belligérants piochent des tuiles de points de victoire selon leurs performances au combat, dans un petit sac en velours tout doux. Ces points seront placés face cachées sur le plateau des joueurs. Un combat peut donner entre 1 et 4 points. Cela permet de ne pas savoir de façon nette qui mène la partie et pousse les joueurs à ne pas se reposer sur leurs lauriers.

Évidemment le perdant perd l’influence acquise sur l’hexagone et si de la population était présente, elle doit être détruite par le vainqueur avant qu’il y établisse ses propres hommes.

Une fois les réjouissances terminées, la dernière phase du tour arrive, la plus redoutée..celle qui rappelle que le monde tourne autour d’une seule ressource…

La phase de maintenance

Et oui…grâce à l’ingénieux système de disque d’influence gérant le nombre d’actions possibles, chaque joueur voit ce qu’il doit payer afin de maintenir tous ses systèmes et flottes à flots (ho ho!)
Et c’est là où les cigales viennent pleurer. En effet la banqueroute est interdite dans la galaxie et les joueurs ne pouvant pas payer le coût de maintenance de l’Empire doit rendre ses zones colonisées et réciupérer ses disques d’influence jusqu’à arriver à une somme qu’il peut payer.

La banque possède tout de même un cœur et il est possible de procéder à des échanges de ressources, 3 matières premières contre 1 crédit, le tout sans intérêt-!

Au bout des 9 tours de jeu, la partie s’arrête et tout le monde compte ses points. La soirée est terminée, les couples rentrent et ne dorment pas dans le même lit, les chips écrasés sur la table sont les seuls témoins de la violence des combats qui ont eu lieu pour le contrôle de la galaxie.

Mon Avis

Eclypse sous ses airs de jeu lourd et velu, est finalement fluide et élégant. Une fois les actions comprises, le système fait qu’il est très simple de voir ce que l’on fait et de quoi on va avoir besoin au prochain tour.
Son auteur Touko Tahkokallio (oui presque aussi compliqué que chaavill valdatruc) a réalisé le tour de force de rentrer tous les concepts d’un 4X dans une boîte pas si grosse que ça et de façon simple.
Ce n’est pas un Twilight Imperium version européenne avec des cubes, il n’en a pas la profondeur. Et le thème est sous exploité par rapport à son grand cousin.
La fin du jeu arrive trop vite à chaque fois, les relations diplomatiques sont très réduites, il n’y a pas de phase politique, mais au fil des parties je me suis aperçu que le jeu est simple à comprendre mais long à maîtriser. Il faut avoir plusieurs parties à son actifs pour ne pas perdre de temps et exploiter au mieux le temps imparti.

Sur BGG j’ai pu lire de nombreuses règles voulant rendre Eclipse plus épique, mais la plupart dénaturent le jeu et le rendre inutilement lourd. Finalement il se suffit à lui même.

Il existe aujourd’hui une extension «L’éveil des anciens», contenant de nouvelles races, le matériel pour jouer jusqu’à 9 et de nombreux ajouts de technologies, améliorations et nouvelles zones a explorer. Elle porte l’accent sur la présence des Anciens dans la Galaxie. Il existe désormais des mondes anciens très riches mais difficiles à conquérir, des flottes anciennes qui se baladent dans la galaxie, ajoutant un peu de chaos dans les parties.

L’extension est assez chère à cause du matériel supplémentaire pour les 3 joueurs, mais ses ajouts sont intéressants.

Eclipse le jeu Ameri-cube qui n’est pas pour l’apéritif! Prévoyez 4h et une grande table!

Et grande nouvelle pour les adorateurs de la Pomme, le jeu est sorti sur Ios au prix de 6.99$ et apparemment il est hyper fidèle au jeu. Vivement que ça sorte sur Androïd.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *