Krosmaster Arena Une Kro, Master!

Krosmaster est un jeu de figurines tactique où s’affrontent deux équipes de personnages divers et variés provenant du monde coloré et sympathique d’Ankama.

Edité par Ankama
2-4 joueurs
45min – 1h

Le matériel

Le jeu contient un plateau recto-verso, 8 dés spéciaux, des pions kama (le flouzze), des pions objets, de petits arbres et buissons tout mignons et 8 figurines pré-peintes au design très sympathique si l’on aime les grosses têtes, accompagnées de leurs cartes de caractéristiques. Tous les éléments ont bien la patte Ankama, avec des personnages aux noms jeudemoesque : Oppé Tissoin la soigneuse, Bad Aboum le roublard lanceur de bombes, Liane Foly l’écolo invoquant des lianes…vous voyez le genre.Les règles sont très simples et le manuel bien réalisé pour les débutants avec une mise en place très progressive du jeu. Par contre une fois que l’on connaît assez bien les règles il est assez pénible de devoir repasser par les tutoriaux pour relire une information précise.Le tout est de bonne qualité et mignon tout plein ( je l’ai déjà dit non?) Il faut aimer cette approche plus mangas qu’à l’accoutumée, même pour un jeu Ankama.

Le jeu

Vous allez donc pousser vos figurines pour envoyer des pains fourrés au marrons et de la tarte aux phalanges sur l’adversaire afin de lui faire perdre ses points GG (Galons de la Gloire). Bien entendu chaque personnage a ses caractéristiques propres et il existe 1001 manières de faire pleurer l’infortunée qui jouera contre vous.
Les personnages de la boite de base sont variés, allant de l’invocateur, du spécialiste des grosses baffes au sniper planqué dans un coin du plateau. (Guy Yomtella je pense à toi).Les cartes représentent les actions possibles du personnage. Les caractéristiques principales du jeu sont comme dans le jeu vidéo-: les PM (points de mouvement) représentant le nombre de cases que le personnage peut parcourir, les PV (points de vie), et les PA (points d’action) nécessaires pour lancer ses pouvoirs ou attaques.
Les personnages possèdent aussi des pouvoirs-: Critique, Armure, Tacle , Esquive qui permettent de lancer deux dés au lieu d’un lors d’un test sur cette caractéristique.Au début de la partie les joueurs possèdent 6 points GG.
Les points GG sont pris à l’adversaire dès qu’un de ses personnages est éliminé. Le nombre de points perdus ou gagnés dépend du niveau du personnage. Il est aussi possible d’acheter un pion GG avec 10 kamas ramassés sur le plateau.
Les personnages de la boite de base étant tous de niveau 3…les parties peuvent être très rapides.
Chaque joueur choisit son équipe, composée de 4 à 8 personnages. Le niveau maximum de l’équipe ne doit pas dépasser 12.Le déroulement du tour est simple. Chaque joueur déplace et fait agir ses personnages selon leur initiative. Le système est souple, un personnage peut se déplacer d’une case, lancer une attaque et continuer son mouvement. Certaines règles rappellent BloodBowl, si deux figurines ennemies sont adjacentes, celle voulant se déplacer peut être taclé et perdre tous ses PM et PA pour le tour.Le hasard est bien présent avec de nombreux lancés de dés.
Au début du tour les dieux «-Mettent la pression-» et deux dés sont lancés afin de donner des pouvoirs à ses personnages qui en sont dépourvus-: Esquive, tacle, Critique ou Armure. Si aucun des pouvoirs n’est utile à ce moment là, les dés peuvent être vendus contre des kamas.
Au cours de la partie, les dés sont utilisés lors des actions. Par exemple, une attaque touche systématiquement, mais ses effets sont modifiés (+1 dégât) par le jet de dés si le résultat est un Critique.
Pour se défendre, la cible de l’attaque doit effectuer un test d’armure et annuler un point de dégât par face armure.
Si un joueur souhaite tacler un personnage il devra obtenir un tacle et sa cible une esquive afin de s’en sortir.
Il est donc nécessaire de planifier ses actions dès le Jet de pression afin d’optimiser les pouvoirs de ses personnages.Le jeu manquant encore un peu de chaos, les kamas amassés sur le plateau peuvent être dépensés pour acheter des Récompenses Démoniaques, qui vont du buff de stat, aux armes jusqu’au familier. A notre niveau pour le moment,, la partie ne dure pas assez longtemps pour vraiment pouvoir en profiter.

Mon avis

Ankama a réussit son retour au jeu de société, après l’arrêt de son jeu de carte à collectionner Wakfu (très sympathique au demeurant). Krosmaster Arena est simple, intéressant et rappelle le MMO et certains autres jeux tactiques au tour par tour tels que Dysgaeia. Le jeu est taillé pour la compétition et de nombreux tournois sont organisés dans toute la France depuis la sortie du jeu.Le matériel ébouristouflant respecte les canons qu’Ankama utilise dans ses produits-: Un univers vivant et décalé avec un design enfantin, mais un fond plus destiné aux joueurs «-hardcore-» qu’aux enfants.Krosmaster est intégré de main de maître à l’écosystème Ankama. Vous pouvez trouver dans les MMO Wakfu et Dofus des figurines virtuelles, utilisables dans la version online du jeu http://www.krosmaster.com qui reprend quasiment toutes les règles du jeu de plateau. Des tournois avec des prix à la clé sont organisés sur le site.

«Mais du coup dans la vraie vie, comment qu’on fait pour avoir d’autres bonhommes?»

Et bien voilà là où le bât blesse. Pour obtenir de nouveaux personnages, il faut passer par des Blindboxes…le principe de Magic appliqué à la figurine. A 5€ la figurine, la facture va être salée pour obtenir les personnages les plus rares et souvent plus puissants. Le plus agaçants est que certaines figurines ont été vendus lors d’opérations promotionnelles avec des repas Flunch. Et aujourd’hui impossible de les retrouver sans vendre un rein sur Ebay.
Pour nous les trentenaires aux salaires exorbitants mais pas idiots pour dépenser 250€ dans un carton de 30 boites, il est possible de passer par Ebay pour acheter la plupart des personnages à des prix corrects, entre 3 et 6€, afin de se monter son équipe plus simplement. Il reste le problème des figurines rares qui voient leur prix grimper entrer 10 et 20€, voire 90€ pour la plus rare d’entre elle NOX (le méchant de la série).
En dehors de ce point qui peut refroidir les plus motivés le jeu est vraiment intéressant. Dans quelques semaine sort la première extension et une nouvelle série de personnages sortira à la fin de l’année. Ankama a prévu de sortir des équipes toutes prêtes et d’abandonner dans ujne certaine mesure le coté aléatoire des achats.Et comme le dit le dicton, «Mieux vaut un coup de boule dans les genoux que le contraire»Un tournoi est organisé le 22 juin à Montpellier, au fabuleux magasin des Mondes imaginaires, Excalibur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *