Noé Noééééé, Capitaine Abandonnééééééé

Cette semaine, j’ai choisi de vous présenter un « petit » jeu d’apéro ou de début de soirée. J’ai choisi Noé, car outre le fait qu’il est simple et sympa, il ressort assez souvent dans les suggestions des canards lorsque les questions suivantes sont posées : « A quoi je peux jouer avec un enfant de 7 ans ? » « A quoi je peux jouer avec des gens qui ne connaissent pas trop les jeux ? » « A quoi je peux jouer quand j’ai que ma copine sous la main? »
Certes, pour la dernière, j’ai bien des suggestions à faire, et Noé ne serait pas forcément la première de toutes.
En effet, Je lui proposerai bien sûr de faire en priorité un Spartacus

Présentation

Noé est un jeu de Ludovic Maublanc et Bruno Cathala , un des noms connus dans le petit microcosme du jeu français, sorti en 2012.
Noé a deux avantages qui sautent aux yeux : Il n’est pas cher, puisqu’on peut le trouver à 13 euros sur les sites de ventes, et il est facilement transportable, vu qu’il est du format boite carrée métallisée de 10 centimètres de côté.

Ca se range dans un sac à main ou dans une poche de blouson tranquille

La boite est très sympa, et comprend une piste de score découpée en 4 façon puzzle, des petits pions de joueurs, un pion Noé, des cartes avec des Z’animos.

Le background est simple : c’est le Déluge, Noé part avec les bateaux, et on va dire que vous êtes des assistants qui aider à remplir les bateaux avec les différentes espèces.

Principe

Les cartes (8 représentent les arches, le reste étant les animaux) sont composées de la même façon :
Un animal (chat, kangourou, éléphant, panda, pivert, pardon, con de pivert, lion, etc…) un chiffre rose ou bleu suivant le sexe et dont la valeur représente le poids de l’animal…en tonne. Et c’est là que tu apprends qu’un chat pèse une tonne ou deux. Plus, un nombre éventuel de larmes, compris entre 0 et 4 maxi.
On dispose autour de la piste centrale 5 arches, on distribue les cartes entre les joueurs -en fonction du nombre de joueurs (de 2 à 5), et c’est parti !

50cm sur 50cm , c’est toute la place dont vous aurez besoin

Le jeu se joue en 3 manches. Chaque manche se joue de la même façon :

Un joueur va jouer un animal de sa main sur l’arche où se trouve Noé. Puis, en fonction du sexe de l’animal, va déplacer Noé soit sur l’arche d’à côté (droite ou gauche) si l’animal qu’il vient de jouer est une femelle, soit sur une des deux arches « en face » de celle où il vient de jouer. Le joueur suivant, dans le sens des aiguilles d’une montre, va faire pareil, et ainsi de suite.

Mais mais mais… il faut respecter à chaque fois certaines règles :

  1. Une Arche ne peut supporter que 21 tonnes. On ne peut dépasser ce poids. Il faut soit poser un animal et que son pois additionné à celui de ceux déjà présent fasse moins de 21 tonnes, ou tout pile.
  2. Les animaux sont sectaires… si Noé est sur une arche où il n’y a que des mâles, on doit poser, évidemment un autre mâle.. idem pour les femelles. On peut respecter aussi une alternance stricte male/femelle. Interdit bien sûr de faire male-male-femelle-femelle.

Noé au jardin

Que se passe t-il si l’on ne peut jouer ? Et bien on ramasse tous les animaux présents sur l’arche où l’on devait poser son animal, et on a le droit de rejouer une carte immédiatement.

Le but est d’atteindre pile poil 21 tonnes : à ce moment, l’arche part : on la mets de coté avec les animaux, et on la remplace par une arche vide. Le joueur qui a fait partie l’arche peut donner une carte de sa main au joueur qu’il souhaite. (à la deuxième, deux cartes, à la troisième, trois)

La Manche s’arrête quand 3 arches sont parties, ou quand un joueur n’a plus de cartes en main.

A ce moment, on compte le nombre total de…. Larme que l’on a dans sa main, et on avance d’autant de point sur la piste de score. A la fin de la troisième manche, celui qui a le plus petit chiffre gagne.

Pourquoi les larmes ? Parce que les animaux qui sont dans votre main ne partent pas dans les arches, et donc vont mourir noyés….et c’est triste ! L’Eléphant, tout le monde s’en fout, n’a aucune larme, et le panda est celui qui en a le plus : quatre.

Le Panda et le perroquet

Petit points de règles supplémentaires : si vous placez un animal de la même espèce que le dernier passager d’une arche, vous déplacez Noé et pouvez rejouer. On peut donc faire des combos d’un ou plusieurs animaux…

Certains animaux ont aussi des pouvoirs divers lorsqu’ils sont posés dans les arches. : Le lion vous permets de piocher une carte dans la main d’un adversaire et de lui en filer une autre à la place. L’escargot est hermaphrodite et peut être posé soit comme un male, soit comme une femelle…

Et le pivert alors ?

Et bien ce con de pivert, comme tous les piverts, fait des trous dans le bois. Quand il est posé dans une arche, il la picore et le poids max de l’arche passe de 21 à 13 !…

Le con de Pivert. C’était un message du CCP, le Comité Contre les Pivert

Ce jeu est donc composé d’un poil de chance, de stratégie, et de petit coup de pute, pour envoyer Noé sur un bateau difficile à remplir, et que le suivant ramasse un max…

Donc, si vous recherchez un petit jeu pas cher, pour grands et petits, prenez Noé, c’est une valeur sure !

Et j’assume totalement: je cherchais un jeu de ma ludothèque, j’ai trouvé le jeu de mot du titre, et j’ai fait la présentation rien qu’à cause de ça.

Bon, presque rien qu’à cause de ça, parce que c’est quand même un super bon jeu.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *