Même pour le joueur le plus insensible à cet aspect, il est des thèmes qui viennent chatouiller la matière grise et trouve une résonance particulière en lui. Partant de ce constat et si je vous confesse avoir été un jeune pyromane se souvenant nettement avoir menacé ses propres parents de mettre le feu à la maison familiale, il est facile de comprendre mon attirance pour un jeu qui propose de vous mettre dans la peau d’un artificier.

Lire la suite de

Cette semaine, j’ai choisi de vous présenter un « petit » jeu d’apéro ou de début de soirée. J’ai choisi Noé, car outre le fait qu’il est simple et sympa, il ressort assez souvent dans les suggestions des canards lorsque les questions suivantes sont posées : « A quoi je peux jouer avec un enfant de 7 ans ? » « A quoi je peux jouer avec des gens qui ne connaissent pas trop les jeux ? » « A quoi je peux jouer quand j’ai que ma copine sous la main? »
Lire la suite de