The Captain is Dead boite

Arf, c’est l’erreur bête. Le vaisseau était attaqué par des aliens maquillés avec des prothèses en latex. Ils s’étaient téléportés à bord, ça tirait dans tous les sens. Les agents-de-sécurité-sans-nom tombaient par dizaines pour augmenter l’intensité dramatique de la scène. Un jour comme les autres, quoi. Le Cap’taine s’est jeté au milieu des tirs, le pistolaser à la main, en faisant des roulades. Il adore faire ça, un vrai gamin. Il sait qu’il ne risque rien, c’est le Cap’taine, après tout.

Lire la suite de