Le jeu dont vous êtes la vedette

Après Infarkt, Bimbo ! On fait dans le distingué cette année !

Bimbo est un jeu de rôles prenant place dans l’univers du cinéma, mais majoritairement (on ne va pas se mentir) autour des films de série B, voire Z, VOIRE des gros nanars d’exploitation.

Les joueurs (dans la vraie vie) y jouent des actrices* (dans le jeu) qui jouent des personnages (dans des films), il y a donc un coté « méta » où tout ce qui n’est pas dans le jeu /film a quand même lieu dans le jeu /JdR. On y trouve points de destin (« Coupez on la refait »), expérience (stages de perfectionnement), flash-backs (plans), justifications scénaristiques…

* Il est vivement encouragé de faire jouer des acteurs (masculins) aux joueuses…

Le MJ, lui, joue le rôle du réalisateur. Ainsi, les actrices peuvent lui mettre la pression en s’arrangeant directement avec la production, au-dessus du réal’ !

Mais ce n’est pas le seul point qui fait de Bimbo un jeu de rôles aussi atypique :

C’est un JdR coopératif (MJ compris) : un scénar = un film. Si on ne le boucle pas dans le temps imparti, tout le monde perd…

… mais c’est aussi un JdR compétitif ! Si le film sort dans les temps, UNE SEULE des actrices sera en tête d’affiche (et gagnera BEAUCOUP plus que les autres) !

 

Whaaa ! Quelle scène de ouf ! Tu m’as vendu du rêve, chérie ! Je crois que j’ai trouvé la vedette de mon film…

*cligne* *cligne*
*regarde les autres actrices*
*vérifie le chrono*
*regarde les autres actrices*

C’est un JdR où on fait TOUT ce qu’on veut (c’est du cinéma !), encore plus que dans les autres JdR : Si tout le monde est d’accord, pas de jet de dé, l’action a lieu. Point.
Si le MJ (réalisateur) n’est pas d’accord, il peut dire « NON » : proposition hors script, ou hors budget (mais les actrices peuvent payer avec leurs fonds propres, une doublure, et tenter une cascade audacieuse par exemple, ou louer un décor un peu plus classe…).

Mais si une autre actrice trouve qu’une de ses concurrentes commence à prendre l’ascendant sur elle , elle peut aussi invoquer un « Coupez on la refait » pour annuler une scène particulièrement réussie en allant se plaindre au producteur… Quitte à nuire au film… Rappel : C’est un JdR compétitif !

Tu veux un lance-roquettes ? Pas de problème… On va te bricoler ça avec un tube en carton peint en vert.


« Tu veux tirer avec sur la voiture des méchants et provoquer une belle explosion ? Ah non… On a pas le budget… Mais une jolie fille comme toi doit bien avoir un ex-petit ami artificier, non ?… »

Chaque scène a une durée (on peut mettre un minuteur), mais aussi et surtout un objectif ! Échapper aux méchants, mettre au point un plan, trouver des indices, faire une belle scène de baston…

À la fin, du chrono, on passe à la scène suivante, et tant pis si la scène n’est pas bouclée, le film prendra du retard… S’il y a trop de retard à la fin de la dernière scène, le film ne sort pas, et tout le monde perd (coté coopératif…). On pourra tout de même essayer de sauver la prod en sortant un gros navet à l’arrache avec les stock shots déjà tournés ! 🙂

Si le film est bouclé dans les temps, le réalisateur révèle les points de « Star System » accumulés par les actrices au cours du tournage en fonction de leur participation (plans, actions, éléments apportés aux différentes scènes, mais aussi punchlines, clichés, placements produit…), avec un bonus pour celles qui ont « conclu » des scènes.

L’actrice la mieux classée devient la STAR du film (coté compétitif…) !!!

Et dernier point intéressant, on peut même rejouer des scénars qu’on a déjà joués ! Des remakes, ça s’appelle… 😀

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *