Ne plus savoir où donner de la tête

Ça y est début décembre… Dans un mois c’est Noël, et il va falloir trouver des idées de cadeaux.

Je n’aime pas simplement donner de l’argent, trop impersonnel, trop facile.

Cette année, je fais original, je vais offrir des jeux de société. Ça devrait être facile.

Allons à Auchan ou Carrefour, ils ont du choix. Ah tiens, une boutique spécialisée… rentrons dedans.

Hola, tous ces noms étranges, ça fait bizarre. Pas de Monopoly ou de Cluedo, mais des Eclipse, des Splendor ou des Aventuriers du Rail.

Et ce vendeur, qui me parle une langue étrange : nombre de joueurs, âges, durée de partie… qu’est-ce que j’en sais moi ?

Et pourquoi y a-t-il des jeux qui se ressemblent ? KingDomino/QueenDomino… encore un coup des féministes ça !

Bon je vais me renseigner…

Internet, on trouve pleins de trucs sur internet

Google : Jeux de société… Mazette tant de réponses !
Alors, Tric Trac, Board Game Geek, Le Coin du Jeu… ça fait beaucoup aussi… je vais pas suivre.
Ah il y a des vidéos aussi… en français, en anglais, en allemand… Yandrev, Dice Tower, Rahdo… et puis c’est long… et avec plein de règles à apprendre… Bon, je ne vais pas suivre.

Oh mais il y a même des forums… Tric Trac, Canard PC… Avec des rubriques dédiées… jeux de rôle, jeu de cartes, jeux de figurines… Ah mince, je pose une question, j’ai douze pages de réponses… et je suis pas plus avancé ! Bon, je vais pas suivre non plus.

Et ça c’est quoi… Kickstarter, Ulule, Indigogo… ah bon, on peut acheter des jeux pas encore fait ? C’est quoi l’intérêt… Et puis ça coûte cher… Tiens, c’est qui ce Rekka… Pledge Manager, ça veut dire quoi… c’est le grand manitou c’est ça ? Bon je vais pas suivre.

Bon on est le 23 et j’ai pas plus d’idées… au final, je vais donner des sous, ça sera plus facile.

Bref, cette année, j’ai voulu offrir des jeux… mais j’ai pas pu suivre !

Note de la rédaction

Nous pouvons probablement tous plus ou moins nous reconnaître dans le texte de Dyce. Chaque année l’offre en jeux de société se développe et chaque année le nombre de références mise en vente augmentent. Les canaux de distribution sont aussi plus nombreux : vente par correspondance, financement participatif, box trimestrielle, …

Cette multiplication s’est également traduite par une multiplication des sources d’informations plus ou moins indépendantes des éditeurs : podcasts, chaines YouTube, sites et blogs spécialisés, mais aussi un intérêt renouvelé de la presse « traditionnelle ».

Si aucun d’entre eux (et nous les premiers) ne peut prétendre concentrer toute l’information concernant notre loisirs, nous sommes toujours attaché à vous fournir nos avis en toute indépendance. Nous espérerons que ce calendrier de l’avent pourra vous inspirer si vous êtes vous aussi perdu au milieu des milliers de références possibles, et que vous prendrez autant de plaisirs à les découvrir que nous à les partager.

Nous vous souhaitons de passer de belles fêtes auprès de ceux qui comptent pour vous … et pourquoi pas autour d’un bon jeu.

L’équipe du Coin du Jeu.

 

2 commentaires

    1. Avant, je les achetais avant de les tester. Mais ça, c’était avant.

      Sinon, où, quand, comment je teste : Soirées jeux entre potes, en ludothèque, en bar à jeux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *