Petit massacre en famille

Après une énième partie de Uno parce que personne ne veut jouer au Monopoly ou au Cluedo et encore moins au scrabble. Le père que je suis a décidé de prendre les choses en main, une fois pour toutes.
Voici mon histoire

« Papa (Vieux) : Aujourd’hui, on va aller dans un endroit sympa.
– Fils 1 (10 ans) : Pffff Pffff,c’est comme d’hab’. Je peux jouer à la 3DS ?
– Papa (moins sur de son coup) : Mais si tu vas voir, demande à Fils 2. On y est passé, il y a quelques jours.
– Fils 2 (5ans) : Ouais, c’est trop bien, il y a plein de jeux. »

Fils 1 commence à avoir les yeux qui brillent. Papa se rassure un peu donc direction la boutique de jeux de société pour investir, mais pas trop.
Remarques entendues devant l’étagère des jeux : ouah, t’as vu y a DOOM comme le jeu sur Steam. Et non, tu ne joueras pas à DOOM. Et il y a Dixit, Blood Rage, Zombie 15 ‘, des jeux Star Wars et ça, ça, ça.

Tout fier de l’avoir accroché, je lui demande de choisir un jeu.

« Fils 1 : Tiens, Zombicide ça a l’air bien, mais j’aime pas trop l’univers contemporain. On peut prendre Black Plague plutôt ? Il y a des figurines, on pourra les peindre ?
– Fils 2 : Oh oui, je veux peindre aussi.
– Papa : C’est une bonne idée (je regarde le prix du jeu). En fait, tu sais que l’on peut jouer sans les peindre (Si les fig’ sont moches, je laisserais faire).
Je prends l’extension avec ? Comme ça, on pourra avoir l’ensemble (j’ai oublié le pas trop dans l’investissement)
– Fils 1 et 2 : OUI !!!!!!!!!!!
(Banquier : NON). »

Retour à la maison et ouverture des boîtes : c’est beau (adieu peinture), il y a plein des figurines. C’est trop bien, on peut jouer tout de suite ?

« Papa (mode serious business) : Faut lire les règles avant. Je le fais et on joue ensuite.
– Fils 1 au bout de cinq minutes : T’as fini de lire ?
– Fils 2 : je pourrais jouer moi aussi ?
– Papa : je suis à la page 2, yen a 40 environ (en virant la lecture des quêtes, ce n’est pas aussi long à lire).
Ce n’est pas pour les petits.
– Fils 2 : Mais papa, je sais que c’est pour de faux. Je veux Baldric. Il a un nom rigolo. »

Le déjeuner s’est intercalé et le repas a été expédié à vitesse grand V pour libérer la table. Installation du plateau, choix des héros, des armes, musique d’ambiance…
2H passées sans les voir à éclater du zombie et coopérer.

Verdict du Fils 1 : On rejoue quand ?
Verdict du Fils 2 au bout de 30 minutes : Papa, je peux aller jouer avec mes voitures ? je te laisse Baldric.
Verdict du papa : Le prix d’entré est assez élevé, mais le matos de qualité. Le jeu est vraiment agréable à jouer sans être trop complexe. Je pense que c’est jouable avec des enfants à partir de 7-8 ans sans souci. De plus,c’est devenu notre jeu du samedi après-midi.
Il existe plein de quêtes sur le net pour continuer après les quêtes proposées dans la boîte. De multiples extensions pas forcément simples à trouver.

Et non, tu ne joueras pas à DOOM sur Steam, mais pourquoi pas le jeu de plateau.

P.S. : il y aura des jeux de société sous le sapin adaptés pour chacun et beaucoup moins de Uno en perspective.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *